Page images
PDF
EPUB
[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic][graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[graphic]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

on porte beaucoup d'étoles sur les robes de soie ; les La mélusine et la lesbienne serviront à faire les chaplus jolies sont en satin glacé, orné de gros papillons peaux des merveilleuses. de nuances vives et variées. Pour le spectacle et les En fait de robes nous ne saurions en vérité quelles soirées, il y aura cette année un grand luxe de rubans. façons signaler comme mode; on voit toujours force Les petites maîtresses ont abandonné pour leur négligée pélerines, mais on parle cependant de les abandonner. ces petits bonnets de lingères à rubans, qui imitaient Cet hiver on garnira beaucoup de redingottes avec maladroitement les bonnets habillés des modistes, qui de la passementerie. On dit ausai que l'on prépare en servent de toilette aux grisettes. Anjourd'hui une passementeries de riches garnitures en soie et en argent femme élégante n’admet le ruban que dans ses bonnets pour les toilettes de bal. Ces garnitures sont dans le de blondes : les bonnets de lingères sont entièrement en goût espagnole. mousseline ou organdi. Le bonnet négligée le plus Jusqu'à ce jour on avait négligé des étoffes pour les coquet pour une jolie femme est à trois bouillons in- robes de toilette de jeunes personnes.

On nous a égaux en organdi ou mousseline de l'Inde, forme tout- parlé de quelques tissus admirables que nous saurons à-fait à la juive ; les bates du bonnet sont également désigner dans le prochain article. en organdi ; ce bonnet est simple et sans broderie. On garnit beaucoup de corsages de grandes Les pantouffles d'une femme sont aujourd'hui eu velours avec la mantille platte en dentelle gothique. doublé de satin blanc.

Les manches sont toujours très larges; mais l’empleur Selon toute apparence, le satin uni, le velours épinglé retenue sur le bras par des plis ou des poignets. et le velours plein seront les seules étoffes employées Les jupes sont toutes longues. cet hiver ; les rubans de satin uni à grandes franges Le velours Lamartine et le semi-cachemire (étoffe à paraissent aussi destinés à orner nos chapeaux habillés ; turbans) feront fureur aux bouffes et à l'Opéra. mais pour établir une transition marquée entre les ru- Des robes en poult de soie vert d'eau, brochées en bans unis de cet été avec les rubans unis de fleurs à la noir, liserées en noir autour de la pélerine et du bas du saison d'hiver, on emploie pour les caputes négligées de jupon, sont une des premières nouveautés d'automne l'automne de forts beaux rubans brochés de mille nuances que nuos ayons remarquées. variées ; en attendant le satin, les étoffes sont le ve- A l'Opéra, nous avons remarqué que les écharpes en lours d'Afrique et de petites armures de deux nuances. cachemire remplaçaient celles en gaze.

Les écharpes Les bouquets de petites plumes orneront les capotes de cachemire sont, pour la plupart, séparées en trois demi-toilette ; deux ou trois plumes seront posées sur parties, formant trois couleurs différentes. Celle du les chapeaux habillés.

milieu doit toujours être choisie de la nuance la plus Les turbans auront probablement une vogue égale à favorable à la physionomie, puisqu'elle se trouve entourer celle de l'hiver dernier ; les riches bonnets se feront à

le cou.

Elles sont semées de petits dessins dans lesquels barbes de blonde:

il entre beaucoup de noir. Dans une maison recommendable, on emballait parmi Une robe, demi montante, était en mousseline blanche de charmans articles qui faisaient partie d'une riche brodée au crochet. Les broderies formaient des colonnes corbeille, un turban musulman en gaze brune brochée de branches de muguets très-raprochées ; chaque eo- or et vert; ce turban, d’un style très sévère, m'a paru lonne séparée par un intervalle de deux doigts compléte-, d'un excellent gôut; un fort joli chapeau, demi.évasé, ment à jour. Cette robe, qui portait dans sa richesse en velours épinglé blanc, orné de trois plomes blanches un beau cachet d'antiquité, provenait d'une pièce de panachées légèrement, d'une paille dorée et de rubans mousseline restée intacte au fond d'une corbeille de de satin ottoman, glacés de mais à reflet d'or; sous la mariage, offerte, il y a quelque cent ans. Pour s'harpasse une demi-guirlande d'oreilles d'ours de satin blanc, inoniser avec cette étoffe, on avait garni le haut du corpanachée de bleu foncé ; puis un bonnet très gracieux sage d'une double mantille en vieux point d'Allençon. á la Rachel avec blonde gothique et le fond en tulle L'ornement de cette toilette était un large velours vert, nouveau très léger, dit vent-tissé. Ce bonnet, garni arrêté autour du cou par un camée antique, au-dessous sur le front d'une simple blonde légèrement soutenue, daquel pendaient deux bouts de velours qui suspendaient était orné, le long des joues, de petites roses et d'épis un Hacon à la Pompadour. Au bas des poignets, des qui, se contrariant, montaient d'un côté et descendaient velours de moyenne largeur formaient bracelets et de l'autre ; ce bonnet me seinble appelé à un succès de étaient fermés par des camées. Sur la tête, deux vogue.

bouquets de petites branches de lierre de chaque côté Nous avons remarqué également dans ce joli magasin des joues. Tout cela allait à ravir sur de beaux cheune capote en étoffe paille, ornée d'une touffe de coton- veux blonds et une figure jeune et rosée. nier posée d'un manière nouvelle, et de rubans mandarin Une autre robe de mousseline des Indes, toute unie, paille, brochée de paille foncée à reflets d'or; une jolie ouverte sur le devant et entourée d'une ruche de rubans capote rose ornée d'une seule rose mousseuse et de de gaze roses. Sur les manches courtes, trois ruches rubans de satin rose, bordée de chaque côté d'un rangée semblables formant comme des arceaux. Des bouquets de boutons de roses blancs ; la calotte de cette capote de roses pompons dans les cheveux. Encore une fois, était entourée d'un tulle de soie dentelé irrégulièrement tout cela très-gracieux sous son vieux type, rajeunie par et garnie d'une petite blonde gothique ; sous la passe un visage de dix-huit ans. un petit bonnet de vent-tissé bouillonné, cachant une La saison s'avance, les beaux jours fuient, nous ne grosse rose.

pourrons plus, dans peu, entretenir nos jolies lectrices Parmi les rubans de Tuvée, on cite le riche ruban des chapeaux d'étoffes, des pailles d'Italie, des légères musulman, éclatant de nuances brillantes : le beau ruban pailles de riz, des fleurs charmantes, et des belles plumes à roseaux ; le ruban-dentelle à la Maintenon ; le joli qui sont sorties des magasins famés; d'autres nouveauruban triple frange; le ravissant satin-nacré : le luis- tés viendront remplacer celles de l'été. sant gsze-sergée, le ruban espagnol et celui à torsades.

« PreviousContinue »