Dictionnaire historique, ou, Histoire abrégée, Volume 4

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 165 - Heureux, dont le repos est inaltérable, qui voit tout changer sans changer lui-même et qui fait tous les changements par un conseil immuable; qui donne, et qui ôte la puissance; qui la transporte d'un homme à un autre, d'une maison à une autre, d'un peuple à un autre, pour montrer qu'ils ne l'ont tous que par emprunt, et qu'il est le seul en qui elle réside naturellement.
Page 332 - Il mit un tel tempérament dans les ordres de l'État, qu'ils furent contre-balancés, et qu'il resta le maître. Tout fut uni par la force de son génie. Il mena continuellement la noblesse d'expédition en expédition ; il ne lui laissa pas le temps de former des desseins, et l'occupa tout entière à suivre les siens.
Page 165 - Monseigneur, que ce long enchaînement des causes particulières qui font et défont les empires , dépend des ordres secrets de la divine Providence. Dieu tient du plus haut des cieux les rênes de tous les royaumes ; il a tous les cœurs en sa main : tantôt il retient les passions ; tantôt il leur lâche la bride , et par là il remue tout le genre humain.
Page 165 - C'est lui qui prépare les effets dans les causes les plus éloignées, et qui frappe ces grands coups dont le contre-coup porte si loin.
Page 288 - Le père de la Chaise était d'un esprit médiocre, mais d'un bon caractère, juste, droit, sensé, sage, doux et modéré, fort ennemi de la délation, de la violence et des éclats.
Page 481 - Ce philosophe mourut l'an 207 av. J.-C. , ou d'un excès de vin avec ses disciples , ou d'un excès de rire , en voyant un âne manger des figues dans un bassin d'argent : deux causes de mort bien assorties à la gravité philosophique.
Page 73 - Lettres sur la profession d'avocat, et bibliothèque choisie des livres de droit qu'il est le plus utile d'acquérir et de connaître, par M.
Page 325 - Charette était d'une fermeté d'ame inaltérable. Au plus fort de la détresse , quand tout semblait perdu sans ressource , on le voyait , le sourire sur les lèvres , relever le courage de ceux qui l'entouraient , les mener au combat , les pousser sur l'ennemi , et les maintenir devant lui jusqu'à la dernière extrémité.
Page 281 - Corrège : même exactitude dans le dessin , même force dans l'expression , même coloris. On ne peut encore voir sans émotion son tableau de la Cène dans la cathédrale de...
Page 445 - Thierri.Ebroin, maire dupalais, ayant voulu mettre ce dernier sur le trône, fut rasé et confiné dans un monastère, et le prince enfermé dans l'abbaye de SaintDenis.

Bibliographic information