Etudes biographiques pour servir à l'histoire des sciences ...: sér. Chimistes

Front Cover
V. Masson, 1857 - Alchemy - 408 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 252 - Mais ceci est un de mes arcanes « que je ne dis à personne; » et c'était précisément ce qu'il venait de révéler à tout le monde.
Page 224 - Cours de Chimie contenant la manière de faire les opérations qui sont en usage dans la médecine, par une méthode facile ; avec des raisonnements sur chaque opération , pour l'instruction de ceux qui veulent s'appliquer à cette science. (3) Paris, 1677, 1679, 1682, 1683, 1687, 1690, 1696, 1697, 1698, 1701, 1713, 1730, in-8°.
Page 253 - Il avait une si grande habitude à s'aliéner la tête que les objets extérieurs n'existaient pas pour lui. Il se démenait comme un énergumène en parlant sur sa chaise, se renversait, se cognait, donnait des coups de pied à son voisin , lui déchirait ses manchettes sans en rien savoir. Un jour, se trouvant dans un cercle où il y avait plusieurs dames, et parlant avec sa vivacité ordinaire, il défait sa jarretière, tire son bas sur son soulier, se gratte la jambe pendant quelque temps de...
Page 28 - Moyen de devenir riche, et la manière véritable par laquelle tous les hommes de la France pourront apprendre à multiplier et augmenter leurs...
Page 69 - ... tout, avec perte de mon labeur; et me suis trouvé plusieurs fois qu'ayant tout quitté, n'ayant rien de sec sur moy, à cause des...
Page 64 - ... serois beaucoup long pour faire une fournée toute de ma main, pour abréger et gagner le temps et pour plus soudain faire apparoir le secret que j'avois trouvé...
Page 61 - Mais encores en ce faisant je commettois une faute plus lourde que la susdite : car en mettant les pièces de mes espreuves dedans le fourneau, je les arrangeois sans considération; de sorte que les matières eussent esté les meilleures du monde et le feu le mieux à propos, il étoit impossible de rien faire de bon.
Page 69 - ... perte de mon labeur; et me suis trouvé plusieurs fois qu'ayant tout quitté, n'ayant rien de sec sur moy, à cause des pluyes qui...
Page 256 - M. de La Fontaine, vous avez mis un de « vos bas à l'envers; » ce qui d'ailleurs était vrai. Rouelle n'avait été jusque-là pharmacien que par privilége.
Page 242 - Écoutez-moi! car je suis le seul qui puisse vous démontrer ces vérités, on ne reconnaissait point dans ce discours les expressions de l'amour-propre, mais les transports d'une âme exaltée par un zèle sans bornes et sans mesure. Ennemi de la routine, il donnait des secousses utiles à ce peuple d'hommes froids et minutieux qui, travaillant sans cesse sur le même plan, suivant toujours la même ligne, ont besoin que l'on rompe quelquefois la trame de leur uniformité.

Bibliographic information